Communiqués

  • 19 mai 2020 | Covid-19
    Alter Justice, Relais Famille et la Société John Howard du Québec demandent au Gouvernement du Québec et au Gouvernement du Canada de prendre d’urgence des mesures sanitaires afin de contenir la propagation de la Covid-19 dans les établissements de détention (prisons et pénitenciers).
  • 30 mars 2020 | Covid-19: Mesures d'urgence sanitaire réclamées
    Alter Justice et la Société John Howard du Québec demandent au Gouvernement du Québec et au Gouvernement du Canada de prendre des mesures d’urgence sanitaire afin de contenir la propagation du Covid-19 dans les établissements de détention.
  • 20 mars 2020 | Covid-19
    Alter Justice et la Société John Howard du Québec demandent au Gouvernement du Québec et au Gouvernement du Canada de prendre des mesures d’urgence sanitaire afin de contenir la propagation du Covid-19 dans les établissements de détention.
  • 23 octobre 2017 | Alter Justice célèbre ses 40 ans de fondation
    L’organisme Alter Justice célèbre avec fierté ses 40 ans de fondation cette année. C’est au cours d’une soirée festive qui a eu lieu le 20 octobre dernier et qui a rassemblé des membres de l’organisme, des bénévoles, des intervenants actuels et anciens, de même que plusieurs partenaires et citoyens, que l’organisme a annoncé les diverses activités qui seront présentées au cours de l’année pour marquer cet anniversaire.
  • 14 octobre 2011 | Le Groupe de défense des droits des détenus de Québec devient Alter Justice
    Après 34 ans d’existence, le Groupe de défense des droits des détenus de Québec se métamorphose. C’est avec fierté que les membres du Conseil d’administration et les intervenants de l’organisme présentent Alter Justice, la nouvelle raison sociale de l’organisme, de même que son tout nouveau service d’aide et d’accompagnement à la demande de pardon.
  • 30 septembre 2010 | Le ministère de la sécurité publique fait la sourde oreille aux recommandations du Protecteur du citoyen depuis dix ans
    Le Groupe de défense des droits des détenus de Québec (GDDDQ) se désole à nouveau des constats soulevés par le Protecteur du citoyen qui concernent les Services correctionnels. Les problèmes dénoncés dans le rapport du Protecteur du citoyen sont, pour la plupart, existant depuis plus de dix ans.